LA FABRICATION DU RHUM

La matière première : LA CANNE A SUCRE !

Il est déjà important de préciser que l'on distingue 2 types de rhums :

  • le RHUM AGRICOLE : qui est obtenu à partir du pur jus de canne issu du broyage de la canne à sucre après récolte (24 à 36 après récolte). On appelle ce pur jus le vesou constitué de 70% d'eau, de 14% de saccharose, de 14% de matière ligneuse et de 2% d'impuretés diverses.

  • LE RHUM INDUSTRIEL aussi appelé RHUM DE MELASSE ou encore RHUM TRADITIONNEL : comme son nom l'indique, il est obtenu à partir de la mélasse qui est tout simplement le vesou qui chauffé afin d'obtenir un liquide noir et très visqueux qui se conserve longtemps dans le temps et est facilement transportable. Revers de la médaille, le goût de la canne à sucre est moins marqué.

Ce nectar tant apprécié à travers le monde ne porte pas non plus le même nom en fonction de sa provenance géographique : il pourra ainsi être appelé RHUM d'origine française que l'on trouve dans les Antilles, ou encore RUM pour les rhums de style britannique ou enfin RON pour les rhums de style espagnol. Chacun ont leur particularité gustative et leurs défenseurs !


On comprend ainsi mieux le procédé de fabrication du rhum illustré ci-dessous :


Fabrication du rhum depuis la matière première "la canne à sucre" jusqu'au produit final

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout