RHUM VIEUX

Solera

Vieilli en fûts de Bourbon (200L)

70 Cl - 40 %

Conditionnement : Sans

 

LE PRODUCTEUR :

Benjamin et Eduardo Camp accompagnés de Evaristo Alvarez, trois Espagnols en quête d’aventure, débarquent à Cuba dans la seconde moitié du 19e siècle. Ils fondent la distillerie Matusalem en 1872 à Santiago de Cuba. Le nom est une référence à l’expression espagnole mas viejo que Matusalem («plus vieux que Matusalem», équivalent de l’expression française «la nuit des temps») et au système de vieillissement perpétuel de type solera employé pour faire vieillir et assembler les rhums. Après le mariage de la fille de Evaristo Alvarez avec le fils de Eduardo Camp, la société développe son activité et impose sa marque comme la plus vendue de l’île. Sous l’impulsion de Claudio Alvarez Lefebre et de son fils Claudia Alvarez Soriano, l’âge d’or des rhums Matusalem dure presque trente ans, à partir des années 30 et jusqu’à la révolution. L’arrivée de Fidel Castro en 1959 au pouvoir contraint la famille à l’exil, d’abord en République Dominicaine puis en Floride. Le rhum Matusalem disparait du jour au lendemain. En 1995, Claudio Alvarez, arrière-petit fils du fondateur gagne et récupère la marque à la barre d’un tribunal américain. A l’occasion de ce procès entre héritiers, la recette du Matusalem 15 est dévoilée et elle nécessite une infusion de vanille et de prune ! Ce qui provoque un débat entre amateurs lorsque cette version est relancée en 2002. Rhum ou pas rhum ? Peu importe pour le consommateur qui plébiscite le retour de la marque. Distillé en République Dominicaine, Matusalem investit alors les locaux désaffectés d’une autre distillerie locale, Bermudez, pour installer son système de solera et sa chaine d’embouteillage. Preuve que son succès ne se dément pas, en juin dernier, la marque a inauguré un tout nouveau centre de production à Monte Plata dans le centre-est du pays. 14 000 bouteilles sortent tous les jours de la chaîne d’embouteillage et à terme la marque prévoit une production de 6 millions de bouteilles. Matusalem est vraiment de retour.

 

LE PRODUIT :

Si le rhum Matusalem Solera 7 est né sur les terres dominicaines, son âme est aussi un peu cubaine, le créateur à l’origine de la marque étant originaire de l’île. Aujourd’hui, la tradition se perpétue grâce au petit-fils du fondateur qui continue à travailler avec les méthodes d’origine. Cette recette familiale reste secrète, mais on y retrouve indéniablement la richesse des rhums cubains si courus au début du siècle. Ce « cognac des rhums » comme il est souvent appelé est intrigant, mélange de douceur et de puissance en fin de bouche. L’âme de Cuba dans un verre.

 

NOTES DE DEGUSTATION :

AROMES (cf roue des arômes)

POIVRE - VANILLE

NEZ

Floral, vanille. 

BOUCHE

Poires cuites, caramel, poivre noir. 

FINALE

Douce, toffee.

MATUSALEM SOLERA 7

28,00 €Prix

    La Boite à Papilles - Méréville (54) - France

    Tel : 07.83.76.78.61

    Mail : la.boite.a.papilles@gmail.com

    Nous contacter

    A propos

    Les Conditions Générales de Vente

    L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

    La consommation d’alcool est vivement déconseillée aux femmes enceintes. La vente d'alcool à des mineurs de moins de 18 ans est interdite. En accédant à nos offres, vous déclarez avoir 18 ans révolus. La Boite à Papilles, France.